Le parcours le plus difficile à négocier
neuvyjumpingplusmars2013

Vous trouverez dans ces pages les schémas des parcours posés dans les concours d'agility organisés en Bourgogne. Ils sont mis en ligne sur le site et l'on peut aisément les retrouver classés soit chronologiquement en bas des pages de chaque concours, soit par recherche multi-critères ou dans un Top 20 des parcours les plus remarquables. 
Vous trouverez aussi les statistiques relatives aux parcours posés depuis l'année 2012. Ces statistiques permettent de mesurer l'évolution de la discipline au fil des ans (longueur des parcours, du nombre d'obstacles et du TPS en fonction du type d'épreuve) et du niveau des concurrents (qualificatifs obtenus, vitesses réalisées). Ces statistiques sont tirées des fichiers de centralisation des concours, elles complètent pour le niveau régional les statistiques nationales.
Vous pouvez aussi utiliser les liens de la colonne de droite pour accéder directement au juge recherché ou au Top 20 des parcours les plus remarquables.

 

Boîte de recherche muti-critères:

 

Epreuve :

Juge :

Année :

Critère :

 

Niveau de difficulté d'un parcours d'agility :

La CNEAC dans ses préconisations a attribué à chaque épreuve un niveau de difficulté standard. La différence est faite sur la difficulté du tracé, sa longueur et sur la vitesse d'évolution déterminant le Temps du Parcours Standard (TPS)

Du niveau le plus facile jusqu'au plus difficile on devrait trouver normalement :
1 - le 1er degré et l'épreuve Novice, (Agility 1 et jumping débutant à partir de 2017)
2 - l'Open SCC et le jumping,  (épreuves standards à partir de 2017)
3 - le 2e degré et le GPF, (Agility 2 à partir de 2017)
4 - le 3e degré, (Agility 3 à partir de 2017)
5 - les épreuves des sélectifs et championnats, l'Open "plus" et le jumping "plus". (épreuves master à partir de 2017)
Le niveau de difficulté théorique est rappelé en tête de colonne (1 à 3 étoiles) du recueil des parcours posés par chacun des juges.

 

Évolutions :

  • à partir de 2017:
    • l'épreuve ouverte, qui n'est proposée que sur les concours à 4 passages, peut être un jumping ou une épreuve d'agility. C'est une épreuve d'animation qui ne compte plus pour aucun qualificatif. Le niveau de difficulté de cette épreuve qui est ouverte à tous les concurrents n'est plus préconisé.
    • Les TPS des épreuves Agility 3, agility et jumping master ainsi que les sélectifs et championnats sont calculés automatiquement à partir des temps réalisés par les meilleurs concurrents ayant bouclés le parcours dans le minimum de pénalités.
  • à partir de 2018:
    • Les concours "classiques" ne comportent plus que 3 épreuves, l'épreuve "ouverte" est supprimée.
    • les TPS  des épreuves "standard" sont calculés automatiquement à partir des temps réalisés par l'ensemble des concurrents ayant terminé le parcours (avec ou sans faute) et dont le temps est inférieur au TMP.
  • pour 2020:
    • Le format des concours évolue encore avec la disparition de la notion d'épreuves "standard" et "master". Les épreuves seront pour un concours ouvert à tous les grades:
      • Agility 1 (ancien grade 1), agility 2 (ancien grade 2), agility 2* (ancien agility standard), agility 3 (ancien grade 3), agility 3* (ancien agility master),
      • Jumpng 2* (ancien jumping standard), jumping 3 (ancien jumping master). 
      • RAPPEL : Agility 2* et Jumping 2* - parcours de niveau grade 2, accueillant grade 2 et grade 1 avec classements séparés et TPS différents.
    • Le TPS évolue également :
      • au grade 1, c'est la moyenne des temps réalisés par les chiens terminant le parcours dans la catégorie, majoré de 20 %).
      • au garde 2, c'est la moyenne des temps réalisés par les chiens terminant le parcours dans la catégorie, majoré de 10 %).
      • au garde 3, c'est la moyenne des temps réalisés par les 3 chiens les plus rapides* dans la catégorie majorée de 15 % ; si moins de 3 chiens sont classés, on prend la moyenne des temps réalisés par ces chiens, majoré de 15 %. 
      • *Attention, les chiens les plus rapides peuvent avoir reçus des pénalités de parcours (fautes/refus).