logoSTGR2018Le sélectif a été reformaté pour recevoir environ 100 équipes. Les équipes se départageront sur 3 épreuves, deux agility et un jumping. Pour tenir un timing acceptable le concours sera encadré par 4 juges et réparti sur 2 terrains.

Présentation des juges du concours et les parcours qu'ils ont déjà posés sur les concours bourguignons ces dernières années:

Présentation des juges

 Jean Luc Dessaux :

Bonjour à toutes et tous,

Bientôt nous allons nous retrouver tous ensemble pour le sélectif du trophée 2018 et de se fait  passer un super week end d’Agility et de rencontres.

Je me permets un petit rappel tout à fait amicale, n’oubliez pas que l’Agility reste un jeu et quoi qu’ il arrive, gardez le sourire, nous en avons tant besoin.

Je sais que l’ensemble des organisateurs de la Région Bourgogne mettent tout en œuvre afin de vous accueillir dans les meilleurs conditions et d’avance je les remercie.

En ce qui me concerne, je suis des plus heureux d’officier sur se sélectif auprès de collègues que j’apprécie  et qui seront, sans aucun doute,  à la hauteur de l’évènement.

Bien Amicalement à toutes et tous.

dessaux
 

 Guillaume Dublanche :

J’ai découvert l’agility en 1994 dans la ville de Joigny lors d’une démonstration dans le marché couvert … peu de temps après nous accueillions une petite boule de poils Lewis Blue, BeardedColllie de son état … après une migration vers l’Ardèche, je revenais en Bourgogne à Joigny pour obtenir le brevet d’agility. Puis j’ai récupéré Oslo, le Cavalier King Charles de mon épouse, pour l’agility. Les deux m’ont permis de découvrir les finales nationales et les FAR. Ensuite se sont enchainés de multiples évènements, formation d’éducateur puis de juge SCC Agility en 2006. Je me suis orienté vers le Berger des Shetland, une première Calamity, championne de canapé, puis Diablesse qui va finir cette année sa carrière d’agility en Grade 3. Lui succède Lucy Fair qui passera en Grade 3 dès les sélectifs ou finales de cette année. J’ai pu participer aux 20ème Masters, regroupant une des équipes venues de toutes les régions de France … cette ambiance particulière des grands rassemblements que l’on peut retrouver lors du Trophée des Grandes Régions. Ces dix années de jugement qui m’ont permis d’aller dans la plupart de nos régions m’ont également amené à observer l’évolution de nos sports canins et l’implication de plus en plus importante de nos compétiteurs mais avec la passion du chien avant tout.

Après avoir participer à l’organisation de deux des finales (Annonay et Coucy le château), une en tant que concurrent à Armbouts-Cappel je vais avoir le plaisir d’œuvrer pour la première fois au jugement d’un de ses sélectifs. J’espère y trouver l’ambiance conviviale, la joie de s’amuser avec son ou ses compagnons poilus. Je ferai tout pour les équipes prennent du plaisir sur les parcours et puissent montrer l’étendue de leurs qualités. Rendez-vous fin mai à Chalon sur Saône.

G Dublanche 1
 

 Patrick Garcon :

 

Plus qu’une compétition, le Trophée d’agility par régions est l’occasion pour des milliers de concurrents en France de démontrer que l’agility n’est pas seulement un sport individuel mais aussi l’occasion de participer à une belle aventure en équipe,  le temps d’un week end de sélections puis d’une finale nationale. Tous niveaux confondus dans un seul esprit, celui de donner le meilleur de soi au bénéfice de tous, les participants qui se retrouvent  sur cette terre de Bourgogne chargée d’histoire vont en écrire une nouvelle page et je souhaite qu’elle soit la plus belle possible.

Garcon3

Philippe Wattecamps :

wattecamps

Chers Amis Agilitistes Bonjour,

C’est avant tout un très grand plaisir et un honneur que d’avoir été sollicité avec mes collègues par le comité d’organisation pour juger ce sélectif qui plus est, se déroule en terre Bourguignonne. Je les remercie de la considération qui m’est témoignée  et de la confiance accordée.

A vous agilitistes, je souhaite à chacune et chacun d’entre vous le meilleur du possible, en espérant que vous repartirez content de votre week-end dimanche soir. Pour les équipes Bourguignonnes, ce sera mon 1er jugement de sélectif de trophée des régions avec vous. Par contre, avec le nouveau regroupement, je salue également l’Ile de France que je vais donc retrouver de nouveau cette année, après nous être rencontré l’année dernière à Fontainebleau. Quant à la région Centre, nous nous connaissons bien et avons même partagé l’organisation d’une finale de championnat de France à Lamotte Beuvron.

Comme certains le savent, c’est une épreuve que j’aime bien et qui par le passé, en tant que conducteur avec Vinyl ma border collie et les copains copines de l’équipe "la Trainasse", nous avait plutôt bien réussie.

Alors ; Amusez vous bien et n’omettez pas de penser chien, avec l’esprit de groupe qu’il est nécessaire d’entretenir dans ce genre de compétition. Oui, c’est évidemment bien de se qualifier pour la finale. Cela vous permettra de passer des vacances dans le Limousin. Mais votre chien ne sait pas tout cela. Lui n’a qu’une seule envie : celle de vous faire plaisir. Alors ne le décevez pas. C’est à vous conducteur, d’être à la hauteur des qualités de votre chien…

Et comme en Bourgogne, on est plutôt bon et qu’en Ile de France et région Centre, vous n’êtes pas mauvais non plus, vous pouvez compter sur moi pour vous départager en vous proposant des parcours "sélectifs"  dans le cadre d’un STGR.

Dans tous les cas de figure et fidèle à mon habitude, je ferais tout mon possible pour vous proposer le meilleur de moi-même.

Alors bon sélectif à tous.

Bonnes courses.

Amusez vous bien.

Bon courage et Merci à l’équipe d’organisation et ses bénévoles.

Vive l’Agility.